Australie #9 : Magnetic Island

By Seb
Cet article fait partie de la série Australie
Show More Posts

Magnetic Island

L’objectif du jour est de rencontrer des Koalas, ça tombe bien Magnetic Island abrite plus de 2000 de ces boules de poils ! Nous marchons un bon kilomètre afin de rejoindre le ferry , nous achetons sur place deux billets allez retour pour magnetic island avec Sealink (32$ par personne). La traversée dure environ 20 minutes, le temps de faire une petite sieste. Arrivée à la Marina nous empruntons la route sur notre droite pour rejoindre Arcadia. Ca monte un peu, il fait super chaud, nous nous posons un peu sur la plage au sable pas très agréable. Bon c’est une plage naturelle protégée, mais il faudrait être un fakir pour ne pas souffrir en marchant sur ce sable ! On emprunte un trail qui nous emmènera au centre de l’île, on en profite pour faire une halte à un point de vue offrant un superbe panorama. Les chemins sont mal balisés, nous ne savons pas vraiment par où poursuivre la route.

comptine Koala
Rêve tranquille Petit koala Seul sur ton île, Loin des pays froids. Tu dors et tu rêves Que tu dors encore. La vie est si brève, Garde ce trésor. Il est d’autres îles, Tu n’en connais pas. Tout est difficile, Il y fait si froid. Et si par hasard, Tu vois sur la mer. Un bateau bizarre, Ferme tes paupières.

Nous marchons au ralentit , inspectant chaque eucalyptus à la recherche d’une peluche, épiant chaque mouvement suspect, heureusement après deux heures nous trouvons nos deux premiers koalas ! Ils sont vraiment TROP kawaii ! Nous mitraillons photographiquement celui qui se trouve être à un mètre de nous. Après un quart d’heure à l’observer, je ne peux plus m’en empêcher, il à l’air vraiment trop doux, je me dirige vers lui et le caresse. Il est surprit et fait un bon, sa surprise me fait faire également un bond. Je m’en veut de l’avoir dérangé, mais le petit démon au fond de moi est fier de l’avoir caressé. Le moral remonte en flèche, je m’attendais à revivre la recherche infructueuse du Casoar. On continuant notre chemin nous tombons sur une route ou a accosté une roulotte hyppie. Nous discutons avec la propriétaire qui réalise des smoothies au fruits 100% naturels. La chaleur étouffante aidant, nous nous laissons facilement tenter , elle nous installe alors dans deux chaises de camping confortable. Notre hippie est allemande, elle était venue en vacance en Australie il y’a une dizaine d’années . Elle était tombée amoureuse de la lumière qui émanait de cette île, elle ne la en fait jamais plus quittée. Nous repartons de plus belle.

Sur le chemin nous rencontrons à nouveau une canadienne que l’on avait croisé en debut de randonnée. Elle est très frustrée, elle marche depuis 4 heures et n’a pas vu un seul koala. Nous lui montrons nos photos, elle a prit le même chemin et est passée devant les peluches sans les voir. Elle peste. Elle me déconseille également de tenter de retoucher ces animaux, en cas de griffures les Koalas sont porteurs de maladies, dont la chlamydiose. La canadienne nous salue et repart sur ses pas, (4 kms en arrière…) Elle nous précise au passage qu’il y’aurait normalement des Koalas sur notre route, mais elle ne les a pas rencontré non plus. Elle devait avancer un peu trop vite, car nous avons trouvé ces trois autres koalas quelques minutes apres, vers « le fort » , un reste de bunker de la seconde guerre mondiale. Ce sont des Koalas un peu plus grands mais tout aussi trognons. La vue du haut du fort est splendide, nous y rencontrons un australien adepte de marche très sympa. C’est un dentiste nomade pour l’armée australienne. Il parcourt le pays pour soigner les dents et pratique le bushwalking à ses heures perdues. Nous marchons une heure avec lui en discutant des différences entre la vie en Australie et en France. Ereintés nous attrapons un bus a un arrêt que nous avions repéré pres de la roulotte.

Nous quittons Magnetic Island
Townsville
Townsville

Nous reprenons le ferry, ravis, c’était une bonne ballade et nous avons contemplé des koalas. Je ne sais pas s’il est toujours aussi difficile d’observer des koalas, mais en marchant lentement, en prenant son temps et en inspectant les eucalyptus , on arrive à sa fin. Nous passons par les jardins de Townsville avant de piquer une tête dans la piscine de hôtel. A priori on peut également voir des « Rock Wallaby » sur Magnetic Island.

This entry was posted in L'Océanie, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *