Cyclades #3 : Naxos

By Seb
Cet article fait partie de la série Cyclades
Show More Posts

Jour 4 (03/07) Naxos

Pour une fois nos vacances sont également centrées sur le repos, nous gagnons donc la plage d’Agios Prokopios en quelques minutes. Il y’a un peu de monde mais cela reste très raisonnable , à 5 minutes à pied se trouve également la plage d’Agia Anna, un peu plus familiale. Le soleil est en pleine forme, j’ai l’impression d’être un oeuf que l’on poserait sur une poêle brulante. Pour la première fois de ma vie je décide de payer pour louer un transat et son parasol (3€ la journée), je ne bronze pas au soleil, je rougie tel un ivrogne complètement cuit.

Apres quelques allez retour entre la mer à l’eau transparente et les bancs de sable, nous nous décidons à prendre un bus pour Chora. Il y’a un arrêt de bus (invisible) en face de l’aire de stationnement des taxis, nous patientons 30 minutes et montons dans le bus. Le chauffeur, qui fut d’ailleurs le seul type désagréable lors de ce voyages, nous explique qu’il ne vend pas les tickets et qu’il faut acheter ces derniers dans un supérette. Nous descendons donc du bus pour nous diriger vers la première épicerie du coin, il vend effectivement des tickets (environ 1,50€ l’allez). N’ayant pas envie d’attendre à l’arrêt de bus tel des bovins dans un près , nous en profitons pour inscrire les filles à la plongée le lendemain chez Blue Fin Divers, un centre Padi.

paros-2
la porte d’Apollon sur l’ îlot de Palatia
chora
Chora

paros-3

Enfin nous nous asseyons dans le bus avec une certain fierté, et oui on a des tickets et maintenant on peu se moquer des touristes qui n’ont pas saisit comment se les procurer. Sur le chemin nous croisons des ballades à cheval en bord de plage, les chevaux sont immergé au tiers, ça semble cool ! Apres quelques minutes de recherche le centre équestre semble être le Naxos Horse Riding Club , mais cette activité ne sera pas à l’ordre du jour. Nous descendons du bus et rejoignons à quelques mètres la porte d’Apollon. Elle est nichée sur le petit îlot de Palatia et est le seul vestige restant d’un temple inachevé. C’est également un superbe spot pour observer le Kastro. La lumière est sublime et les vagues viennent s’écraser violemment contre la petite digue qui relie le temple à Chora.

paros-4

paros-5

Nous retournons vers la vieille ville en passant par le « old Market » et ses belles ruelles étroites. La faim nous tiraille, nous cherchons une petite taverne typique mais sans succès , nous finirons donc dans un des restaurants touristiques du port. Sonia commandera une omelette, gigantesque ! Ils utilisent des oeufs d’Autruche en Grèce ?

This entry was posted in L'Europe, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *