La Floride #1 #2 : Miami Beach

By Seb
Cet article fait partie de la série USA : Floride
Show More Posts

Généralement on pense que la Floride est l’état du soleil, des plages de sables fins, et de la farniente. Et bien ce n’est pas réellement faux, mais elle dispose encore d’autres attraits comme les cayes, les Everglades ou encore Cap Canaveral et ses lancements de fusées.

South Beach
South Beach
china grill
A droite le China Grill. Je n’y ai jamais mangé mais je le trouvais esthétiquement sympa de l’extérieur 🙂
Camaro
Une chevrolet Camaro jaune, si Américaine !

Jours 1 et 2 : Miami / Miami Beach 

Nous sommes le 11 septembre et nous nous apprêtons à prendre notre vol vers Miami. C’est la date d’anniversaire de l’attentat du World Trade Center, la douane et les agents de sécurité sont sur le qui-vive. Nous avons le droit à un nombre de contrôle d’identité impressionnant. Nous embarquons avec Air France à 10h55. L’avion est à moitié vide , il faut dire que nous sommes le 11/09, mais c’est aussi la saison des ouragans en Floride ! Forcément le vol était moins cher , et ce n’était pas pour nous déplaire. Arrivée à 14h20 sur Miami, nous nous dirigeons vers l’agence d’Alamo située dans l’aéroport. La petite voiture que j’avais loué n’est plus disponible, sans rien demandé l’agent nous surclasse et nous laisse une berline récente.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Miami et Miami beach ne sont pas une et même ville, mais deux cités bien distinctes. Miami est un concentré de quartiers d’affaires, magasins et habitations alors que Miami Beach est un haut lieu du tourisme et de la plage. Première constatation, les quartiers attirants de Miami Beach ne sont pas nombreux, et les rues intéressantes sont condensées dans une zone relativement restreinte.

La rue la plus connue de Miami Beach est Ocean Drive, une avenue qui borde la mer et ou les plus guindés aime dévoiler leurs abdominaux luisants et leurs dernières voitures de luxe. La nuit les restaurants et bars d’Ocean Drive s’illuminent de toutes les couleurs et la musique Cubaine se fait entendre. Des locaux nous on déconseillé de manger sur cette rue à cause de tarifs élevés et d’un manque flagrant de qualité. Miami Beach est un haut lieu de la festivité , on a parfois plus l’impression être aux Caraïbes qu’au Etats Unis. Les clubs les plus populaires du coin sont le Story , l’Icon et le LIV. Compagnie féminine obligatoire,  chaussures et accessoires de « luxe » presque exigés. Et si vous ne comptez pas dépenser des milliers d’euros à l’intérieur , passez votre chemin.

Entre la plage et Ocean drive se trouve la palmeraie Lummus Park Beach, un endroit agréable pour se balader et observer des individus parfois atypiques.

 

Lincoln Road
Lincoln Road, pour se promener, manger et faire du shopping

South Beach et les Miami Beach Ocean Rescue
South Beach et les Miami Beach Ocean Rescue

Vous devriez pouvoir trouver de quoi vous nourrir correctement au milieu de Lincoln Road, une rue commerçante très animé et à la déco sympathique. Juste à coté profitez en pour passer par l’Espanola Way, une rue, qui comme son nom l’indique, est très hispanique et ou de nombreux artistes se rencontrent.

A visiter bien sûr le quartier art-déco qui se situe sur plusieurs portions de rue à la fois (Ocean Drive, Collins Avenue, Washington Avenue) et qui regroupe de nombreuses habitations de couleurs pastel.

Nous avons logé à l’hôtel St Augustine qui se trouve au 347 Washington Ave à Miami Beach, nous en avons été très satisfaits (à part une nuit ou nos voisins étaient complémentent saouls…). Celui-ci se trouve à 10 minutes à pieds d’une portion peu bondée de la plage et à 15/20 minutes à pieds du quartier art déco. La douche était équipée d’un sauna privé, le petit déjeuner était comprit et l’hôtel disposait d’un parking privé (pensez y car à Miami les parkings sont absolument hors de prix ! Songez à garder un gros stock de pièces car on atteint souvent les 25$ la journée !). En septembre nous avons payé moins cher cette belle chambre qu’une nuit en hôtel ibis en France ! (en passant par Expedia). L’hôtel se situe dans une partie calme (pour Miami Beach) de Washington Avenue.

A droite l’hôtel St Augustine
Ocean Drive et ses Hotels style art déco
Ocean Drive et ses Hotels style art déco

En tout cas deux jours à Miami nous on largement suffit, de ce que l’on a vu au USA c’est la ville qui nous a semblé la moins plaisante. Il n’y a pas grand-chose à voir, la principale activité semblant être la farniente le long de l’immense plage.

Niveau sécurité nous n’avons pas eu de problème, il y’a énormément de policier qui circule en vélo à Miami Beach. Sur Miami on aperçoit également des policiers, mais bien souvent ils sont en cavales ! Néanmoins nous avons mangé en pleine banlieue de Miami (le serveur était surprit de voir des touristes ici !) et la encore nous n’avons pas eu de soucis, mais on ressentait clairement une certaine tension dans l’air.

 

A découvrir également sur Miami :

  • Aller voir un match NBA des Miami Heats à l’American Airlines Area
  • Faire une excursion en bateau depuis Bayside pour aller voir les villas des stars
  • Se rendre au Jungle Island pour observer ses milliers de perroquets
  • Se baigner dans la Venetian Pool à Coral Gables, une belle piscine au look Venitien (13$)
  • Et si vous êtes fan des piscines colossales , celle de l’hôtel Biltmore fût longtemps considérée comme la plus grande piscine des USA
  • Aller manger des pinces de crabes au Joe’s Stone Crab, un Ceviche Péruvien au Cvi.che 105, un burger à base de produits locaux à the Lokal
  • Aller faire un tour dans Little Havana, le quartier cubain
  • Se détendre dans le  jardin botanique de Miami Beach (gratuit) ou au Fairchild Tropical Botanic Garden (25$)
  • Découvrir le street Art dans le quartier de Wynwood, on trouve de nombreux tours, gratuits ou payants
  • Se promener dans le quartier bobo-chic de Coconut Grove et plus particulièrement la demeure Villa Viscaya.
  • Soyons fous ! faire une croisière , Miami est le lieu de départ de centaines de croisières dans les Caraïbes , et pas forcément onéreuses par ailleurs.
This entry was posted in L'Amérique, Voyage

6 thoughts on “La Floride #1 #2 : Miami Beach

  • JR 22 août 2009 at 12 h 13 min Reply

    Très jolie la nouvelle version du site et content d’y apparaître ! J’attends toujours des cours de photos coupain !

  • Randour 20 janvier 2010 at 6 h 29 min Reply

    Ce blog est superbe ; Les commentaires très intéressants pour quelqu’un qui comme moi va partir en Floride prochainement .

    Félicitation pour les photos , Elles sont magnifiques.

  • Alison Vanloo 24 janvier 2010 at 6 h 29 min Reply

    Bonjour!

    Tout d’abord je voulais vous dire que vos photos sont magnifiques! Le site est super aussi, très clair, bien organisé. Je suis tombée dessus en recherchant des infos sur la Floride sur le site du routard!

    Moi-même j’adore la photo, j’ai un reflex numérique Nikon et je voulais savoir quel appareil photo et quel objectif vous utilisez en général et si vous aviez réalisé le site vous-même?

    Les photos sont tellement nettes! En quelle qualité les faites-vous?

    Bravo et bonne continuation,

    Alison

  • Seb 24 janvier 2010 at 10 h 02 min Reply

    Bonjour Alison,

    Merci du compliment.

    La majorité des photos ont été réalisées avec un Nikon 17/50 2.8 sur un Nikon D300.
    Sinon j’ai généralement utilisé un 70/300 Vr Nikon, un 12/24 Nikon et il y’a quelques années un 17/55 de Tamron. Quelques clichés proviennent également d’un Nikon 18/55 (des kits de base Nikon) couplés à un Nikon D50 ou D200. J’ai eu également dans mon sac un 50.1.8 Nikon, un Panasonic FZ20 et un Canon 300D. Finalement sur 750 pixels de large il est difficile de savoir de quels appareils proviennent les photos du blog.

    J’ai dorénavant un D700 avec Nikon 24/70 2.8, 14/24 2.8, 70/200 2.8 et un 50 1.4 afs, mais il y’a pour l’instant très peu de photos capturées avec cet ensemble sur le site. Pour l’appoint un Panasonic FX8 n’est jamais loin (D’aileurs il se fait vieux et si une personne souhaite m’offrir un Canon S90 je suis preneur ).

    Les photos sont très « nettes » car elles sont rétrécies puis la netteté est accentuée (le redimensionnement provocant un flou). Nous prenons les photos en Raw+Jpeg, le Raw permettant de retravailler plus en profondeur une photo.

    Le site a été réalisé par moi même, le moteur étant le fabuleux « WordPress ».

  • Court 20 février 2010 at 3 h 38 min Reply

    Merci pour tes conseils, et encore félicitations pour le site web et les photos.

  • Court 20 février 2010 at 4 h 43 min Reply

    Bonjour, je suis en train de préparer mes vacances pour la Floride et en lisant le forum du guide du routard je suis tombé sur le lien vers votre site. Les photos étant tellement réussies que j’ai vraiment envie de me lancer à mon tour. Quel appareil me conseilleriez-vous pour débuter? En vous remerciant par avance. Cordialement. Matthieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *