Pérou #5 , Le Machu Picchu

By Seb
Cet article fait partie de la série Pérou & Bolivie
Show More Posts

4 septembre Machu Picchu

Venir au Peru sans se rendre au Machu Picchu c’est un peu comme aller au KFC sans manger de poulet (oui je mérites quelques coups de bâton pour cette analogie) Le site de Machu Picchu, merveille du monde, est une ancienne cité inca du XVe siècle. Abandonnée lors de l’effondrement de l’empire inca, la ville sacrée Machu Picchu, oubliée durant des siècles, est considérée comme une oeuvre maîtresse de l’architecture inca. Elle fut réellement dévoilée au reste de la plante par l’archéologue américain Hiram Bingham. Depuis 1983, le site est sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO Des bus font constamment la navette entre Aguas Calientes et le site archéologique du Machu Picchu. Une grande queue se forme rapidement en centre ville, mais l’attente reste brève tant la cadence des bus est infernale. Les cars s’entrecroisent sur une route sinueuse à flanc de montagne. Simultanément de nombreux ouvriers interviennent pour entretenir cette route qui voit passer chaque jour des milliers de touristes. Toutefois le gouvernement limite l’accès au Machu Picchu à 2500 visiteurs par jour, et seulement 200 accès au Huayna Picchu, le sommet qui culmine  au dessus du site. Le ticket de bus coute 20$ allez retour , les plus courageux pour emprunter le chemin de 1700 marches . Le chemin peut être intéressant si vous souhaitez faire partit des 200 premiers pour le Huayna Picchu, mais attention il reste raide.

Nous arrivons au sommet après avoir roulé une vingtaine de minutes, une épaisse brume à prit possession des lieux, ce qui n’est pas de bon augure pour admirer cette merveille . Ricardo nous fait visiter le site et nous montre les particularités architecturales du site, mais on ne peut s’empêcher d’avoir la boule au ventre, et si le temps ne se découvrait pas ?
machu-picchu

machu-picchu-2
machu-picchu-4

machu-picchu-3

Apres plusieurs heures à vagabonder, la brume semble toujours vouloir nous narguer, nous n’y voyons pas à une dizaine de mètres. Nous remontons le chemin de l’Inca à l’envers et remontons dans les hauteurs , pour la première fois quelques rayons de soleil viennent nous chatouiller la peau. L’espoir revient , après quasiment 6 heures d’attente le temps se découvre. Nous pouvons enfin apprécier cette merveille du monde, nous ne sommes absolument pas déçu , certain spots sont vertigineux ! A flanc de falaise on a réellement l’impression de se faire aspirer par la vallée. Même envahit par les touristes, le Machu Picchu reste mystique, avec ses ruines perdues au milieu d’un écrin de verdure tropicale.

machu-picchu-5

machu-picchu-8

machu-picchu-7
Le Machu Picchu enfin débarrassé de sa brume !

machu-picchu-6

Apres avoir profité de ce lieu magique nous reprenons le bus pour Aguas Calientes. Apres un repas passable dans le repaire de notre guide « La Retama Del Che » nous reprenons le train vers Cuzco et retournons à l’hôtel ou nous avions précédemment logé.

This entry was posted in L'Amérique, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *