Thailande #3 : Damnoen Saduak , Kanchanaburi

By Seb
Cet article fait partie de la série Thailande
Show More Posts

DAMNOEN SADUAK

A 100km au sud-ouest de Bangkok, dans la province de Ratchaburi se trouve le marché flottant le plus populaire de Thaïlande, le marché de Damnoen Saduak. Des Thaïlandais y vendent des spécialités sur des pirogues qui pullulent sur le khlong (nom donné aux canaux). Il est certes très touristique, il y’a d’ailleurs presque plus d’européens que de Thaïlandais au sein de ce marché, mais il reste néanmoins très sympathique pour découvrir ou goûter les nombreuses spécialités culinaires de la région (on y a découvert pas mal de fruits…étranges).

Coconut Sugar Farm
La Coconut Sugar Farm de Damnoen Saduak, tres touristique sans être mémorable

Avant d’atteindre le marché flottant, vous pouvez faire une halte à la Coconut Sugar Farm, ou vous pourrez découvrir la fabrication de sucre de noix de coco. C’est une halte pour de nombreuses excursions vers Damnoen Saduak, mais elle n’a rien d’extraordinaire tant tout semble « programmé » pour harponner les touristes.

 Coconut Sugar Farm
A droite la Coconut Sugar Farm. A gauche un type a posé le python sur les épaules de Nelly sans rien lui demander. Welcome in Thailand

Ce marché flottant ce visite à pied ou en pirogue de 6 heures du matin jusqu’à 12 heures environ. Compte tenu de l’attrait touristique, les prix des produits sont plus élevés qu’ailleurs. Après 9 heures du matin, attendez vous à une grouillante cohue , toutes les embarcations fluviales sont alors envahies par les touristes. Comptez environ 600 baths pour une ballade de 20 minutes en Long Tail Boat (bateau à longue queue)

le Keowmangkon, alias le fruit du Dragon ou Pitaya
A droite cette marchande vends des fruits rougeâtres , le Keowmangkon ou Pitaya, alias le fruit du Dragon. Ce fruit à manger frais se coupe en deux, la chair à l’allure de kiwi peut ensuite se déguster à la petite cuillère.

Difficile de savoir si les fruits et légumes sont en provenance d’une ferme ou d’un grossiste, les deux types de productions se mêlent dans ce marché géant. On en trouve en tout cas pour tout les gouts, épices, souvenirs, légumes, cuisine locale, tableaux… Vous trouverez de nombreux Tours Operators qui vous proposerons de vous amener à ce marché depuis Bangkok, comptez une quarantaine d’euros par personnes . De  » Sai Tai Mai « , le terminal sud de Bangkok, les bus 78 ou 996 vous emmenons à Damnoen Saduak en 2 heures environ.

Marché flottant de Damnoen Saduak
Il semble y avoir du monde mais les bouchons fluviaux ne sont pas encore présents. Pour un minimum de confort il est primordial de de visiter ce marché très tôt dans la journée.
Vous pouvez casser la croute un peu partout sur le marché, de quoi faire de belles découvertes gustatives.

Contrairement à ce que laisse penser ces photos , le marché flottant de Damnoen Saduak n’a plus grand chose d’authentique. On y trouve essentiellement des touristes Américains , Européens mais également Thaïlandais. Il est toutefois une belle reproduction de ce qu’étais le Bangkok d’autrefois avec ses activités commerciales sur les Khlongs, les infrastructures terrestres étant alors très peu développées .

KANCHANABURI et la RIVIERE KWAI

La ville de Kanchanaburi est surtout connue pour son célèbre pont de la rivière Kwai. Contrairement au film le pont n’est pas en bois, mais en métal. Il n’est pas vraiment esthétique, mais ce pont a hérité d’une histoire passionnante.
Les japonais avaient fait prisonniers des dizaines de milliers de personne pour construire un pont reliant la Thailande à la Birmanie. Le but était d’édifier un chemin de fer de plus de 400 kilomètres pour que l’empire du soleil levant puisse conquérir l’Inde Britannique

Les maladies tropicales, bombardement alliés et les mauvais traitements ont eu raisons d’un nombre incroyable d’hommes . Ainsi  ce chemin de fer fût tristement appelé la « voie ferrée de la mort ». Si vous êtes passionné d’histoire, vous trouverez de quoi assouvir votre soif de culture au Thailand Burma Railway Centre, le meilleur musée du coin. 140 Baths par personne.

Cimetière militaire de Kanchanaburi
Le Cimetière militaire de Kanchanaburi, des sépultures à perte de vue.

Avant d’entamer la visite du pont, passez par le cimetière de guerre en centre ville. Très bien entretenu, il est dédié aux très nombreux prisonniers alliés décédés qui ont participés à la construction du « pont de la mort ». Un peu moins de 7000 travailleurs forcés ont été enterrés ici, un chiffre presque ridicule comparé au quelques 64000 individus ayant perdus la vie pour assembler ce pont .

Le Pont de la rivière Kwai
Le Pont de la rivière Kwai fut reconstruit par les Japonais au titre des dommages de guerre

L’horreur qui régnait en ce lieu est indescriptible. Les contremaitres poussaient à bout les travailleurs qui marchaient pieds nus sur un sol coupant et rocailleux. Les esclaves étaient frappés, s’abreuvaient d’eau insalubre et étaient parfois brulés vifs dans leurs baraquements. Des rapports de rescapés hollandais racontent que les japonais les stimulais parfois à coup de marteau . Un lieu d’effroi et de folie ou les corps inertes étaient abandonnés en forêt.

Le Thai-Burma Railway
Le Thai-Burma Railway

Le Thai-Burma Railway (Death Railway, ligne Nam Tok / Bangkok) est un incontournable pour s’immerger dans ce lieu chargé d’histoire. Les rails ne sont plus de dernière jeunesse et la locomotive est un témoignage roulant du passé. Les locaux empruntent encore ce train en particulier en matinée pour se rendre à l’école ou au travail. Le train roule à environ 20 km/h et il vous faudra environ 3 heures pour effectuer 60kms. Si vous ne deviez faire qu’une partie du trajet, le passage le plus impressionnant est à flanc de falaise au niveau de Tham Krasae

La riviere Kwai
Il y’a encore pas mal d’activités sur la rivière Kwai, certain proposent même de la découvrir ..en Jet Ski !
le Mahout et l'éléphant
Je ne sais pas s’il y’a de la complicité entre ces deux êtres , ou simplement une défiance entre le Mahout et le pachyderme.

En octobre, pendant la période humide, vous pourrez découvrir dans cette province la cascade du Sai Tok National Park.
Nous passerons une nuit confortable au Legacy River Kwai Kanchanaburi, il a la particularité de proposer de petites maisons au confort simple dans un cadre verdoyant. Attention au moustique plus que voraces si vous allez à la piscine à la tombée de la nuit.

This entry was posted in L'Asie, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *