Thailande #4 (2/2) : Bangkok, le Palais Royal et le marché aux fleurs

By Seb
Cet article fait partie de la série Thailande
Show More Posts

Le palais Royal de Bangkok

Apres une visite de Nakhon Pathom nous retournerons en fin d’après midi sur Bangkok visiter le très beau Palais royal . Il est impensable de passer par Bangkok sans passer par ce lieu sacré rutilant. Le véritable nom de ce palais Thaïlandais est le Phra Borom Maha Ratcha Wang , mais nous nous contenterons pleinement de son nom francisé. Le Palais royal de Bangkok a prit de l’ampleur à travers le temps, sous l’autorité de plusieurs souverains différents. C’est le roi Rama 1er qui a fait poser les premières fondations en 1782, puis petit à petit, les rois ont fait rajouter des bâtiments sur ce domaine de 22 hectares.

Le roi Rama V, un des souverains le plus adulé de Thaïlande, (il avait entrainé un fort ressort économique dans le pays) avait participé activement à  la croissance de ce palais.

Marché Palais Royal
On trouve de nombreuses échoppes autour de l’enceinte du Palais Royal

On trouve dans cette enceinte une salle du trône , la résidence royale, mais également des bureaux du gouvernement. Toutes les zones du palais ne sont pas ouvertes au public mais on peut néanmoins en visiter la majeure partie.

Oeufs Roses en Thailande
A gauche vous pouvez apercevoir des oeufs roses. Les poules sont nourries avec de la pâte de crevette puis les oeufs macèrent dans du sel. Ils sont appelés  » Oeufs de cent ans » et ils dégagent une forte odeur d’ammoniaque.

A visiter dans ce palais :

  • Le Wat Phra Kaeo, alias le temple du Bouddha d’émeraude, n’abrite qu’un tout petit Bouddha de 76 centimètres . Et pourtant ce dernier bénéficie d’une aura incroyable. Il aurait été trouvé dans une autre statue qui se fendillait d’elle même. La beauté de cette sculpture de jade émerveilla rapidement de nombreuses personnes, et sa renommée arriva rapidement jusqu’aux oreilles du roi Rama 1er. Quand on parle du Wat Phra Kaeo, on désigne néanmoins l’ensemble du temple qui abrite la statue
  • Le Chakri Maha Prasat Hall , abrite la salle du trône et accueille les grands événements de la royauté.
  • La terrasse supérieure comporte trois monuments facilement reconnaissables.  le Phra Si Ratana Chedi (un imposant chéri doré à la feuille d’or), le Phra Mondop (un temple également doré) et le Prasat Phra Thepbidon (un Pantheon Royal ou repose les statues des 8 rois de la dynastie Chakri)
Wat Phra Kaeo, le temple du Bouddha d'émeraude
le temple du Bouddha d’émeraude , le Wat Phra Kaeo. On aperçoit à gauche ce petit Bouddha si adulé.

moine au téléphone
Oui un moine peut également être un adepte de high tech. Il existe même un robot bouddhiste qui s’appelle Xian’er.
Dvarapala
A droite un Dvarapala, une divinité gardienne des temples bouddhiques.
maquette du temple d'Angkor Wat
En bas à gauche se trouve une maquette du temple d’Angkor Wat offerte par le roi Mongkut, le temple cambodgien abritait autrefois la statue du Bouddha d’émeraude.
Le Phra Sri-Ratana Chedi
A droite le Phra Sri-Ratana Chedi

Infos pratiques

  • ouvert de 8h30 à 16h30 (billetterie à 15h30)
  • Tarif, 500 baths par personne. En espèces seulement.
  • Les genoux et les épaules doivent être couverts, dans le pire des cas vous pouvez louer des vêtements pour 300 bats
  • Il y’a de nombreux éléments à observer sur le site, vous en ferez le tour en 3 ou 4 heures.
Ok, pas de soucis, je vais ranger mon appareil photo
Chakri Maha Prasat Hall
Le Chakri Maha Prasat Hall qui héberge la salle du trône . Son jardin de topiaires (arbres tailles) est très reconnaissable.
Garde Royal
A droite, deux des gardes royaux du grand palace
Le royal city Hotel à Bangkok
Le royal city Hotel à Bangkok et sa piscine perchée. Pas le plus authentique mais c’est confortable.

Nous en profiterons également par passer par le temple Wat Benchama Bophit puis par le Palais Ananta Samakhom Throne Hall.

Le temple Wat Benchama Bophit est souvent appelé le temple de marbre car il a été conçu avec du marbre blanc italien de Carrare. Le Roi Rama V l’avait fait construire en 1899 pour remplacer deux temples détruits par la construction du domaine royal de Dusit.

Le Palais Ananta Samakhom Throne Hall est justement un des palais du domaine royal de Dusit, lieu du pouvoir Thailandais. Le Palais royal était devenu trop inadapté pour le gouvernement selon le roi Rama V. Le bâtiment à un style européen du XIXeme siècle totalement assumé , à des lieux de l’architecture Thaï. En son sein se trouve la salle du trône dans une salle inspirée de la renaissance. 150 baths l’entrée, tenue adaptée exigée

A gauche le temple Wat Benchama Bophit et en bas à droite le Palais Ananta Samakhom Throne Hall
Phuang Mala, guirlandes de fleurs
A droite cette Thaïlandaise compose des Phuang Malai, des guirlandes de fleurs. Elles protègent des esprits ou peuvent être considérées comme des offrandes à des défunts

Nous finirons notre journée par une ballade nocturne dans le marché aux fleurs de Bangkok, Pak Klong Talad. Il est plutôt destiné aux commerçants, mais rien n’empêche d’y faire un tour pour s’imprégner des odeurs et des couleurs. De nombreuses compositions finiront certainement en offrande dans différents temples. La vie y commence vraiment à partie de 17h.

Profitez en pour jeter un oeil sur le marché de Patpong, coloré, bruyant, dérangeant également. Evitez d’y aller avec des enfants, ça peut être un peu glauque (en particulier avec les bars à filles tout les 5 mètres…)

Pak Klong Talad
Sur Pak Klong Talad vous trouverez des orchidées de toutes les couleurs possibles et imaginables.
Le marché nocturne de Patpong
Le marché nocturne de Patpong à Bangkok est un peu le paradis de la contrefaçon (enfin peut on appeler ça un paradis ? )
This entry was posted in L'Asie, Voyage

One thought on “Thailande #4 (2/2) : Bangkok, le Palais Royal et le marché aux fleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *