Australie #4 : Les Monts Olga, la vallée des vents

By Seb
Cet article fait partie de la série Australie
Show More Posts

Kata Tjuta , alias les monts Olga

Nous nous levons tôt pour deux raison. Pouvoir randonner sous une chaleur supportable, et pour éviter de conduire la nuit . Il y’a de nombreuses collisions avec des animaux quand la lumière du soleil disparait, il suffit de regarder le nombre incroyable de cadavres au bord de la route pour s’en convaincre…  Nous partons vers l’entrée du parc et montrons notre pass valable trois jours, au passage nous en profitons pour refaire un petit détour par Uluru le matin.  Direction Kata Tjuta (qui signifie « plusieurs têtes » en aborigène) ,une formation de 36 dômes au beau milieu du désert , le plus haut d’entre eux se dénomme le mont Olga (545m!). La route n’est pas très longue, un peu moins de 30 kms. Nous nous arrêtons à un point de vue indiqué par une pancarte, à peine sortit les mouches nous assaillent , elles semblent encore plus affamées qu’hier. La vue panoramique sur les monts est vraiment dépaysante , cela renforce notre envie d’aller randonner !

Kata Tjuta signifie « beaucoup de têtes ». Ont trouve 36 de ces formations géologiques dans le arc.

Nous nous réengouffrons dans notre fidèle Kia pour nous diriger vers le petit parking du parc. Nous nous équipons de quatre bouteilles de 1,5L pour attaquer la « randonnée des vents » (Valley of the winds walk) . Ce parcours est indispensable pour apprécier ce superbe site à sa juste valeur, il fait environ 7,5 km et est un peu physique lorsque le soleil se montre agressif. La température dépassant les 40°, une pancarte avait été mise en place pour prévenir que l’entrée de la randonnées des vents fermerait à 11h du matin. La ballade vous mènera entre d’énormes dômes de couleur rouge, des gorges, et vers une vue surplombant les plaines, une marche merveilleuse. Mais surtout ne lésinez pas sur l’eau même si une citerne permet de se ravitailler au milieu de la rando. Nous avons ensuite parcouru la « Walpa gorge walk », bien moins spectaculaire mais néanmoins sympathique. Si vous comptez ne faire que cette petite rando je ne suis pas vraiment sûr de l’intérêt du déplacement. Il devait être 14h, nous faisons à nouveau le plein à Yulara, les stations étant rares dans le coin.

Un des points de vue offert par la randonnée  » Valley of the winds « 

Direction le parc national de kings canyon. Le GPS indique 355km pour environ 6 heures de route. Nous doublons nos premiers Road « Trains », des camions spectaculaires à trois ou 4 remorques. Généralement les conducteurs de ces monstres font un signe via leur clignotants pour vous prévenir que vous pouvez doubler, car bien évidement il bouche complètement la vue. Les dépasser est souvent un moment de léger stress, car si le vent s’en mêle les remorques ont tendance à se déporter sur l’autre voie… Nous arrivons au Kings Creek Station ou nous avons réservé une « safari Cabin », une tente en fait. Le Kings Creek Station est peut être l’unique lieu habité du coin, il fait restaurant, hôtel , station service, épicerie et j’en passe. En tout cas on se sent bien dans l’outback, terre rouge,confort spartiate, Jackaroo (Cowboy Australien), et bien sur les fameux barbecue à gaz. L’épicerie vend de la viande du coin, un régal, surtout lorsqu’on la fait griller au milieu de nul part. Le ciel est absolument sublime, sans aucune pollution lumineuse, on se délecte de pouvoir observer la voie lacté à l’oeil nu. Nous passons une très bonne nuit dans notre tente à l’allure militaire.

Walpa Gorge Walk
Entrée de la Walpa Gorge Walk
Kings Creek Station
A gauche une des tentes de Kings Creek Station

This entry was posted in L'Océanie, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *