Costa Rica #4 : Arenal et le « Skytrek »

By Seb
Cet article fait partie de la série Costa Rica
Show More Posts

Jour 4 : Arenal, Skytrek

Nous nous levons et nous dirigeons vers le Skytrek (66$/p) pour faire de la tyrolienne. Le complexe est à quelques minutes d’El Castillo et est facilement reconnaissable. Malheureusement il fallait réserver, il reste heureusement deux places à 11h00 du matin. Nous les réservons et en profitons pour faire le « Skywalk », une randonnée avec de grands ponts suspendus pour observer les animaux vivant dans la canopée (20$/p). Si nous n’avons pas vu grand chose dans la première partie de la randonnée (même sur les ponts suspendus plutôt funs) la deuxième partie près de la rivière a été plus mouvementée. Nelly à faillit marcher sur un serpent corail planqué derrière une marche et en a réveillé un autre près de la cascade (sous un rocher). Pour finir on a croisé un autre serpent noir non identifié qui est partit se cacher sous une marche. Si nous avions commencé la marche en regardant dans les arbres nous l’avons fini en scrutant attentivement le sol… La rando est plutôt plaisante et distrayante et finie sur un petit jardin aux papillons.

Skywalk
Une passerelle du Skywalk

Skytrek
Le plus long cable du Skytrek fait 760 mètres ! Il y’en a 7 en tout.

Nous rejoignons ensuite les autres adeptes de tyrolienne pour s’équiper. Nous prenons le Skytram (un télésiège) qui permet d’atteindre le point culminant. Ce dernier s’arrêtera en route pour nous faire observer une belle vipère jaune « Bothriechis schlegelii », une espèce dangereuse comme d’hab au Costa Rica. On avait déjà fait de la tyrolienne en France mais là on passe réellement un cap, certains câbles vous font passer d’une versant de montagne à un autre à la vitesse de 80km/h et en étant à une hauteur…époustouflante ! Sensible au vertige s’abstenir. J’avais choisi Skytrek car il se vantait d’être les plus hauts et les plus rapides, et bien je ne regrette absolument pas mon choix ! L’encadrement est également très sérieux avec de nombreux accompagnateurs.

Il nous reste un peu de temps avant la tombée de la nuit, nous nous rendons alors rapidement au « Danaus », un parc ecologique qui dispose de plusieurs espèces animales (nous voulons absolument voir un paresseux). Il n’y a pas de guide dispo et nous rentrons seul dans le parc (10$/p). Nous cherchons désespérément un paresseux mais nada, pourtant Laura nous avait indiqué dans quel type arbre il vagabondait. Nous trouvons quelques minuscules grenouilles rouge (taille d’un pouce) avant de nous prendre une averse incroyable. En quelques minutes les chemins deviennent de petites rivières et nous quittons le parc en courant (qui avait finalement l’air TRES petit). La route est parsemée de grosses mares et la conduite devient assez sportive, Nelly s’en sort sans problème, Sebastien Loeb à du soucis à se faire.

Morpho Bleu et Dendrobates pumilio
A droite un papillon Morpho Bleu. A gauche une Grenouille des fraises (Dendrobates pumilio), au venin hautement toxique.
Toujours le Linda Vista avec en fond le volcan Arenal

Retour au Linda Vista, piscine, gros steak pas mauvais du tout dans leur resto ( en compagnie d’une centaine de lucioles virevoltants près de la baie vitrée) et dodo. L’avantage d’El Castillo est son coté authentique et sa vue imprenable sur le lac . Dans le coin les touristes dorment généralement à La Fortuna , mais c’est clairement plus l’usine.

This entry was posted in L'Amérique, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *