Cyclades #4 #5 : Naxos et Paros

By Seb
Cet article fait partie de la série Cyclades
Show More Posts

Jour 5 (04/07) Naxos

Ce matin nous descendons vers Agia Anna, un vent incroyable s’est d’ailleurs levé, capable de soutenir votre propre poids si vous vous penchez en avant ! Nous longeons la côte et les plages, jusqu’à arriver sur une plage nudiste, la Maragas Beach. On nous observe un peu trop, surtout que j’ai mon énorme appareil photo autour du cou. Nous faisons demi-tour, nous avons rendez-vous chez Blue Fin Divers pour une ballade d’une heure sous l’eau. Le groupe est composé de 5 personnes, uniquement des Français , tout comme le moniteur ! Apres un cours clair et bien conçu les filles se sont baladées une heure sous l’eau transparente. Elles en ont gardé de bons souvenirs même si les nombreux poissons étaient peu colorés dans le coin, mais on ne contrôle pas la nature. (coût 90€ pour deux, plus 15€ pour obtenir toutes les photos et videos capturées par les moniteurs).

Agia Anna
Agia Anna

naxos-2

naxos-3

naxos-4

Nous piquons une tête dans la piscine de l’hôtel avant de rejoindre des bars pour assister au Match de la France contre l’Allemagne.Nous devions rejoindre notre moniteur dans une taverne sympa, nous ne la trouverons jamais. Et pour finir la France perdra 1-0, les Allemands sont en extases ! Nous retournons à l’hôtel pour effacer les petits drapeaux Français que nous avions dessiné sur nos joues.

 

Jour 6 (05/07) Naxos/Départ Paros

Nous rejoignons le port ce matin pour regagner le ferry, le transfert était inclu avec la chambre d’hôtel. Nous récupérons les billets dans une agence en face du quai. Nous nous installons sur une table dans un des cafés du bateau. Il y’a du vent et une forte houle, ça tangueeeee et Sonia est malade. Je feuillette un guide, un Canadien s’invite à notre table, il visite les cyclades depuis un mois et il nous conseille de visiter Antiparos et d’aller observer les Windsurfers à Pounta . Ce n’était pas prévu mais nous suivrons son conseil. La traversée entre Naxos et Paros à durée 45 minutes avec le Blue Star Ferries et nous à couté 7€ par personne en éco.

paros-1
Paros

paros-2

Nous arrivons au port de Paros, encore une fois l’hôtel est venu nous chercher. Ce dernier, le Siroco’s Rooms & Studios n’est pas très loin du port, à environ 10 minutes à pied dans un coin très calme. La chambre est spacieuse, propre, et donne sur une terrasse au charme certain. Il y’a également une piscine, si agréable dans ce coin du monde.

Nous ne nous attardons pas trop dans le coin, nous rejoignons le centre ville dans lequel nous errons, le coin est sympa et pas encore trop touristique. Nous gagnons ensuite l’arrêt des bus prêt du port, nous achetons des billets pour Naoussa dans un guichet dédié (20 minutes de transport pour 2€ l’allez par personne).

naoussa
Naoussa

naoussa-2

naoussa - Agios Nikolaos
En bas à gauche l’église Agios Nikolaos

Naoussa est un port au style Vénitien ayant un charme certain , plutôt bobo je ne vous conseille toutefois pas d’y loger vu les prix pratiqués. L’atmosphère qui règne dans cette petite bourgade est agréable, avec quelques poulpes qui sèchent au soleil (souvent du congelé d’ailleurs) . Toutefois en plein après midi c’est un véritable désert , presque une ville morte. Nous nous installons dans de confortables sièges Apres du port pour y déguster un délicieux Yaourt grec au miel ainsi que des rafraichissants Espresso Freddo (un double espresso broyé avec des glaçons, presque une institution dans le coin)

Nous retournons sur Parikia et partons nous balader le long de la cote observer les moulins , en redescendant nous en profitant pour louer des quads pour le lendemain chez european car rental (25€ pour un quad 80cc ). Le patron parle un peu français et l’accueil est convivial.

paros-nuit-2
Le port de Parikia

paros-nuit

Nous finirons la soirée en dinant chez Aroma, un restaurant tenu par une Française ayant épousé un cuisinier Grec. Nous avions trouvé l’adresse dans un guide, mais le repas fût moyen. Service lent et sans sourire, la moussaka baignait sans l’huile tout comme le maquereau séché. Le maquereau frais était par contre savoureux tout comme le Dakos (salade crétoise à base de tomate, féta et pain sec)

This entry was posted in L'Europe, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *