Japon #1 : Tokyo – Asakusa

By Seb
Cet article fait partie de la série Japon
Show More Posts

Le Japon est un pays vraiment unique en son genre, il conjugue à la fois un modernisme rarement égalé à des traditions ancestrales. Ayant été plus jeune un grand amateur de jeux-vidéo et de mangas (Bande dessinée japonaise) la culture de ce pays ma toujours attiré et sidéré. Quand on pense au pays du soleil levant on ne peut s’empêcher de penser aux samurais, ninjas, geishas mais également à sa cuisine très raffinée assez prisée en occident (plus particulièrement les sushis, makis, sashimis et autres recettes à base de poisson cru). Ces nombreux éléments culturels donnent au Japon cette attractivité hors norme mais inspire également une certaine crainte.

On croit souvent le Japon inaccessible, trop cher, trop différent pour pouvoir y séjourner sans contraintes, et il n’en est toutefois  rien. Depuis les années 90/2000 on peut trouver de nombreux logements à prix très accessibles, sensiblement identiques à ceux que l’on trouve en France. Il existe également des auberges de jeunesse pour les petits budgets, voir même des « capsules » pour les plus fauchés. De même si l’on mange de la même manière qu’un japonais on peut y déguster de nombreux plats a des prix très réduits. Un grand bol de « ramen » (soupe de nouilles accompagnée généralement de légumes et viande) ne coûte par exemple que quelques euros et remplie bien la pense.  La seule contrainte peut être la langue, les japonais ne parlant que rarement anglais, toutefois on arrive toujours à se faire comprendre via quelques simples gestes. De même depuis les jeux olympiques la majorité des pancartes (surtout à Tokyo) ont été affublées de traductions dans la langue de Shakespeare. En province il est effectivement un peu plus dur de s’y retrouver, mais avec l’aide de bons livres et grâce à l’aide des japonais souvent très serviables et aimables, les « gaijins » (étrangers) que nous sommes s’en sortent toujours.

asakusa-1

asakusa-2

Senso Ji
La pagode du Senso Ji

TOKYO – ASAKUSA

Asakusa c’est un peu le Tokyo traditionnel, loin des grandes tours lumineuses de Shinjuku. On y trouve de nombreuses maisons typiques et un des plus beaux temples de Tokyo, le Senso Ji. C’est un endroit très agréable, ou l’on peut loger pour pas très cher dans un cadre assez unique. Ce quartier a sût garder ses valeurs, ses anciennes échoppes et magasins. Malgré les incendies, bombardements, tremblements de terre et autres malheurs, Asakusa tient encore debout, prête  accueillir des milliers de visiteurs désireux de retrouver des ruelles d’antant.

Kaminarimon : Assez appréciée, cette grande porte abrite une énorme lanterne rouge. La « porte du tonnerre est l’entrée du Senso Ji, elle est protégée par Fujin le dieu du vent  et Raijin le dieu du tonnerre. Metro Asakusa.

Nakamise Dori : C’est en fait la ruelle entre le Kaminarimon et la deuxième porte construite juste en amont du Senso Ji. Une allée particulièrement animée, avec de nombreuses boutiques de part et d’autres de la ruelle. Fermeture des boutiques entre 18h30 et 19H00, variable. Metro Asakusa.

Senso Ji : Un temple bouddhique simplement magnifique et incontournable à Tokyo. Le Senso Ji abrite une petite statuette de moins de 10cm, elle représente Kannon la divinité de la miséricorde et est vénérée depuis le 7ème siècle. Accolé au temple se trouve une pagode de 5 étage et de 53 mètres et une grande porte de bois du même type que le Kaminarimon. Ce sanctuaire abrite également l’Asakusa Jinja qui rend hommage aux deux pêcheurs ayant découvert la statue de Kannon dans le fleuve de la Sumida. Metro Asakusa.

L’Asahi super Dry hall : Bon c’est un bâtiment qu’il faut simplement voir pour se faire une opinion favorable..ou pas. Le célèbre designer Phillipe Starck à dessiné pour la célèbre marque d‘alcool Asahi un bâtiment ressemblant..à un verre de bière pression (ou à un étron doré sur un pavé noir, au choix). On aime ou pas. Métro Honjo Azumabashi. Se voit également de l’autre rive, pas loin de la station de métro de Asakusa.

asakusa-4

asakusa-5

asakusa-6
En haut à gauche l’emblème de la bière Asahi gribouillée par Stark. En bas à gauche le Nakamise Dori.
Kaminarimon
A gauche le Kaminarimon

Les musées d’Asakusa

Museum of comtemporary art : Un musée vêtu de verre et d’acier abritant un musée d’art contemporain. Fermé le lundi, ouvert de 10h à 18h. Métro Kiyosumi Shirakawa.

Kokugikan : Un musée consacré à l’art martial Sumo. Fermé le samedi et dimanche, ouvert de 10h à 16h30. Fermé également lors des tournois sumo, soit les mois de septembre, mai et juin.

Edo Tokyo MuseumUn musée entièrement dédié à la ville d’Edo / Tokyo. Une visite apparemment ludique avec guide anglophone.  Fermé le lundi, ouvert de 9h30 à 17h30.

This entry was posted in L'Asie, Voyage

5 thoughts on “Japon #1 : Tokyo – Asakusa

  • JR 20 mars 2010 at 10 h 18 min Reply

    Tout simplement énorme ! Tu me fais regretter de ne pas y être allé en novembre ::snif::

  • Tanja 22 mars 2010 at 7 h 19 min Reply

    Ah lala on se sent bien petit… Les photos sont magnifiques ! J’espère que tu pourras repartir au Japon nous faire d’autres clichés !!!

  • Bruno 22 mars 2010 at 11 h 55 min Reply

    Tout simplement fabuleux !!

    Je rêve de pouvoir un jour en faire de même

    En tout cas merci a toi pour ce travail, ça laisse rêveur.

  • JB 22 mars 2010 at 12 h 55 min Reply

    Beau boulot !!! Les photos sont magnifiques. Nous partons cette fin de semaine et rien que d’avoir vu ton blog, je suis encore plus enchanté de partir.

    Merci

  • Kujila 26 mars 2010 at 8 h 11 min Reply

    Magnifiques photos, très belles couleurs, beaucoup de belles ambiances de ce merveilleux pays.
    Je dirais que ça manque juste un peu d’architecture moderne, notamment dans Tokyo où l’on trouve un nombre invraisemblable de maisons ou de petits immeubles totalement déjantés qui méritent d’être photographiés.

    Sinon pour info : louer une voiture au Japon, c’est génial. Bien sûr pas pour rester dans les grandes villes. Mais pour découvrir les endroits paumés, c’est vraiment top. Et contrairement à une idée reçue, en dehors des grandes villes encore ne fois, il est très facile de se garer, partout et gratuitement (pas comme en France !). Pour ceux qui veulent découvrir le japon hors des sentiers battus, je recommande absolument la voiture. C’est, en plus, une expérience super marrante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *