Thailande #8: Chiang Mai

By Seb
Cet article fait partie de la série Thailande
Show More Posts

CHIANG MAI

Chiang Mai, également appelée Chiengmai, se situe à environ 800km au nord de Bangkok. C’est un peu la capitale de l’artisanat de la Thaïlande, et plus particulièrement des bijoux en argent et or. C’est également un lieu important pour le commerce de pierres précieuses ou semi-précieuses. On peut y faire d’excellentes affaires, à condition de ne pas tomber sur des contrefaçons, malheureusement plus nombreuses que les diamants authentiques…
Un commerce sérieux est la « Gem’s Gallery »  , d’ailleurs très impressionnante avec ses grands aquariums à requins. Les prix sont plus chers qu’ailleurs, mais au moins il n’y a pas d’entourloupes. Les meilleures affaires se font dans les petites échoppes , mais il faut clairement être un fin connaisseur . Chez Gem à Chiang Mai, des bagues étaient vendues deux à trois fois moins chères qu’en France.

Wat Phrathat Doi Suthep
Le Wat Phrathat Doi Suthep et ses 306 marches.

A 15km de Chiang Mai se trouve le Wat Phrathat Doi Suthep / Wat PhraThat Doi Kham, un beau temple bouddhiste qui n’est accessible qu’après avoir gravit les 309 marches de l’escalier dragon. Une ascension un tantinet fatigante, mais qui récompense l’effort en offrant une vue panoramique sur la ville de Chiang Mai. De nombreux Thaïlandais tentent l’ascension de ce temple au caractère très sacré, car il hébergerait un os de Bouddha. A savoir que « Doi Suthep » est le nom de la montagne sur lequel a été battit ce temple.

Wat Phrathat Doi Suthep
Le Wat Phrathat Doi Suthep était malheureusement en phase de rénovation, au milieu de bambous dorés.
Buddha d'émeraude ue Wat Phrathat Doi Suthep
Le Wat Phrathat Doi Suthep a abrité il y’a plusieurs années le très sacré Buddha d’émeraude de bangkok. Depuis, une réplique en verre siège à sa place à Chiang Mai.

La légende de l’éléphant blanc.

Le Wat Phrathat Doi Suthep doit sa popularité à une belle légende, celle de l’éléphant blanc. Le moine Sumnathera rêva un jour d’un dieu lui demandant d’aller chercher une relique dans la ville de Ban Pang Cha. A son réveil il décida de suivre les directives de son rêve et marcha jusqu’à cette ville.
Là bas il trouva un os provenant de l’épaule de bouddha qui se révéla magique. Cet os pouvait se mouvoir, disparaitre et se dupliquer.
Le moine amena cet os au roi de Sukhotaï, mais l’objet magique ne montra alors aucun signe particulier. Le souverain décida donc de laisser cet os inerte au moine, ne sachant qu’en faire.
Au même moment, un autre roi, celui de Lanna, fût très intrigué par cet objet magique, il proposa donc au moine de lui ramener cet os dans la ville de Lamphun. Sur place l’os de Bouddha dévoila à nouveau ses pouvoirs surnaturels alors qu’il était resté inactif à Sukhotaï, il se dupliqua en deux os.
Le roi de Lanna décida de conserver un os dans un temple à Suandok (Wat Suan Dok) et il accrocha le second os à un éléphant Blanc qu’il libéra dans la nature.
L’éléphant blanc gravit alors la montagne de Doi Suthep et il y mourut en gémissant 3 fois. Un temple fut construit à cet endroit même, le Wat Phrathat Doi Suthep.

Thaïlande , le roi Rama IX et sa reine.
On retrouve un peu partout en Thaïlande des photos du roi Rama IX et de sa reine, même dans les temples.

Temples à voir sur Chiang Mai

Il existe plus de 300 temples bouddhistes sur Chiang Mai, de quoi vous occuper pendant une année. Si vous n’avez pas autant de temps devant vous voici le nom des plus vénérés.

  • Le Wat Chedi Luang, un des plus beaux temple de la ville , il est également appelé le Chedi Royal. Il a été en partie détruit par un tremblement de terre.
  • Le Wat Phra Singh et ses quelques 700 moines qui y résident , c’est le temple le plus visité de Chiang Mai avec son architecture Lanna. Juste à coté profitez en pour jeter un oeil au temple en bois Wat Pan Tao (accès gratuit)
  • Se ballader pres de la cascade de Bua Thong Waterfalls. Prévoyez un maillot de bain.
  • Découvrir le petit temple métallique Wat Sri Suphan . Est généralement illuminé par des lumières de couleurs la nuit. Malheureusement interdit aux femmes… (100 Wua Lai Road)
  • Plus excentré et calme , le Wat Lok Molee est un temple en bois disposant d’un grand chéri de briques.
  • Le temple de Wat Chiang Mai et son Chedi aux éléphants , (Ratchaphakhinai Road).
  • Plus petit, méconnu et énigmatique, le Wat Umong à la particularité d’avoir des chapelles reliées par des souterrains.
  • Oscillant entre le blanc immaculé et l’or, le Wat Suan Dok devient un lieu très spirituel en soirée avec les prières des bonzes. (Suthep Road)
 le Bouddha en marbre blanc du Wat Phrathat Doi Suthep
En haut à gauche le vénéré Bouddha en marbre blanc du Wat Phrathat Doi Suthep.

A faire sur Chiang Mai

  • Le marché de nuit « Night Bazaar » (104-1 Chang Klan Road)
  • Le musée des insectes Museum of World Insects and Natural Wonders (72 Nimmanhemin 13)
  • Se reposer dans le parc du Royal Park Rajapruek (Mueang Chiang Mai District)
  • Faire une ballade à dos d’éléphants, vous en trouverez un peu partout dans le coin, un conseil lisez cet article avant
  • Du rafting, quad ou du Trekking avec Siam River Adventures ou 8Adventures .
  • Faire du trekking et en profiter pour visiter une production de café ou des plantations en passant par de petits villages avec Wonderful Eco Tours
  • Du kayak ou VTT avec Chiang Mai Mountain Biking & Kayaks
  • Amateur de mets originaux et de cuisine, pourquoi ne pas faire une ballade culinaire avec Chiang Mai Foodie Tours ?
En haut à droite un « Mammee Apple », un fruit connu également sous le nom d’abricotier des Antilles. Il peut faire 25cm et peser jusqu’à 4 kilos.

Vous devriez trouver énormément d’artisans au sein de Chiang Mai, menuisier, tisseurs de soie, laqueurs, fabricants d’ombrelles ou potiers sont légions dans cette ville. Et si vous flashez sur une table géante en merisier, certain vendeurs vous propose même l’expédition en France à un prix défiant toute concurrence. Ces métiers sont surtout concentrés dans les quartiers de Sankampaeng, Baan Tawai et Bo Sang

Bombyx du murier
Le vers à soie est la chenille du « Bombyx du Murier », un papillon tellement lourd qu’il se déplace en rampant plutôt qu’en volant.

Des boutiques sur Chiang Mai vous permettent en plus d’acquérir des produits, d’en observer la conception. Pour le travail de la soie vous pouvez vous rendre au Shinawatra Thaï Silk , un peu touristique mais plutôt très ludique. On y découvre la production de ce tissu précieux en commençant par la sericulture, l’élevage des vers à soie. Une variété de papillon destinée à l’élevage que l’on ne retrouve pas dans la nature, le Bombyx du murier, est à l’origine de ce textile. Ces derniers sont nourris avec des feuilles de murier, plus particulièrement le murier blanc, un arbre fruitier presque exclusivement cultivé pour ses feuilles. Le cheminement des cocons de soie passe ensuite par de nombreuses étapes avant de devenir tissu. Ils sont triés, étuvés, filés, tissés.

Le filage de la soie
Le filage de la soie
cocons de soie
La bave du vers à soie se solidifie, le chenille s’en servira pour créer un cocon de soie de couleur blanche ou jaune. A gauche, la dévideuse trempe les cocons dans de l’eau chaude pour dissoudre la colle naturelle, elle réunit ensuite simultanément 4 à 10 fils selon la taille du fil final qu’elle désire. Il faut environ 600 cocons pour créer un foulard de soie.

Baan Tawai est le village Thaï dédié au travail du bois. Ces sculptures sur bois étaient avant tout destinées à habiller les temples bouddhistes, désormais elles sont plutôt vouées à décorer nos maisons. Les tables massives en Tek , acacia Thaïlandais ou bois de manguier peuvent même être envoyés chez vous en France par avion, l’artisanat local s’est vite adapté à la mondialisation.

Sculpteur de bois thaïlandais
L’éléphant est un thème récurent pour ces sculpteurs , tout comme la nature en général.
Sculpture sur bois en Thaïlande
Les détails sont généralement incroyables , et sur plusieurs niveaux de profondeur qui plus est.

La technique de la laque a été importée en Thaïlande par les Birmans , cette technique est toutefois originaire de Chine. De la cendre est mélangée à de la sève toxique de l’arbre Sumac ( Toxicodendron vernicifluum ). Il faut de très nombreuses couches pour atteindre le fameux rendu brillant final, jusqu’à trente en moyenne pour les plus beaux objets. Mais en observant les artisans ont se rend rapidement compte que cette laque naturelle semble définitivement remplacée par de la laque plus moderne issue de la chimie. Néanmoins les peintures, dorures , sont toujours réalisées à la main avec une grande délicatesse.

eggshell vase
A droite un artisan recouvre un pot avec de nombreux petits morceaux de coquilles d’oeuf, le rendu final est superbe (tapez « eggshell vase » dans Google )
Phase de dorure sur cet éléphant laqué.
Phase de dorure à la feuille d’or sur cet éléphant laqué.
Heureusement il reste encore quelques souvenirs réalisés à la main en Thaïlande .
Heureusement il reste encore quelques souvenirs réalisés à la main en Thaïlande .

Plusieurs restaurants Thaï propose de découvrir des danses locales lors de « diner spectacle  » comme au Kantoke Palace Restaurant. Vous vous doutez que vous n’y mangerez pas le meilleur repas Thaï qui soit , de même le spectacle sera tout juste divertissant. A faire uniquement si vous souhaitez absolument avoir un aperçu des tenues traditionelles. Plus fun, passez plutôt une soirée au Chiang Mai Cabaret Show avec ses LadyBoys dans le Night Bazar.

danse à la bougie Fawn Leb
En haut à droite , la danse à la bougie « Fawn Leb ». Des danseuses dans des tenues de soie se déplacent avec élégance ,des bougies au creux des mains.

Nous avons passé la nuit dans un hôtel assez classique, le Tarin hôtel , petite particularité il dispose d’une piscine extérieure construite en hauteur, au niveau des toits des autres immeubles. Plus sympa et verdoyant, vous pouvez essayer pour un prix correct le Rimping Village Hotel (13/1 Soi 2, Chiangmai-Lamphun Rd) qui se trouve à proximité du Night Market.

 

This entry was posted in L'Asie, Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *